On est beaucoup de mamans, à être confronté au choix du mode de garde pour notre ou nos enfants. Pour ma part, j’ai fait celui de mettre Anastasia et maintenant Noé chez une assistante maternelle.

Je vais vous raconter comment je l’ai trouvé, alors par le plus grand des hasards. A l’époque en décembre 2016, je cherchais sur le bon coin des jouets Montessori aux alentours de chez moi. Et je tombe sur une annonce d’une assistante maternelle à 2 min de chez moi en voiture qui pratique la motricité libre, le portage, la nourriture bio. Ni une, ni deux, j’ai écrit. Sachant que j’avais pré-inscrit Anastasia pour la crèche et que j’attendais une place. Laurent ne travaillait pas à cette époque, mais moi oui et il avait besoin de souffler un peu dans la semaine.

Nous nous sommes rencontrés peu avant Noël et le feeling est de suite passé. Elle est adapte du zéro déchet, elle a un salon dédié aux jeux, à l’éveil et à l’étage une pièce pour faire dormir les enfants. C’est une femme très douce et très avenante. Bref une perle.

Dans cet article voici quelques pistes de réflexion, de questions à poser à l’assistante maternelle avant de l’engager.

Il est tout d’abord primordial que votre assistante maternelle ait son agrément en règle, c’est non négligeable, car vous ne pourrez pas la déclarer en ligne, mais aussi, car il se peut qu’elle ne l’ait pas reçu pour une raison particulière.

Il faut aussi se sentir en confiance en sa présence, car elle va quand même s’occuper de l’être le plus cher à vos yeux.

Habite-t-elle près de chez vous ? De votre lieu de travail ? À proximité d’un parc ? De l’école de votre enfant ? D’une aire de jeux ? A-t-elle un jardin ?
La maison, est-elle sécurisée et adaptée à des enfants ? Y a t-il une chambre spéciale pour faire la sieste ? Une salle de jeux ?
Souhaitez-vous une personne jeune ? Ou une personne avec beaucoup d’expérience ? Doit-elle avoir eu des enfants ? Doit-elle être non fumeuse? A-t-elle des animaux ?
Les autres enfants ont quels âges par rapport à votre enfant ? Plus jeunes? Plus âgées ?

Demandez-lui de vous décrire une journée type.

Laisse-t-elle l’enfant pleurer ?

Est-elle adepte du portage ? Le porte-bébé, est-il physiologique ?

Qui fournit les repas ? Accepte-t-elle la DME ? La nourriture qu’elle fournit est-elle bio ? Et si l’enfant a des évictions alimentaires ?

Cela fait beaucoup de choses à voir, mais n’hésitez pas à demander tout ce qui vous passe par la tête.