Courant du mois de mars, j’ai fait une cure détox. Attention, pas les cures détox que vous trouvez dans les magazines à base d’eau de citron et de concombre. Ce programme est une vraie détox avec des repas sains, complets, mais aussi des en cas. Il n’y a aucune privation et c’est pour cela que je l’ai choisi.

Depuis quelques mois, je suis l’instagrammeuse Chloé Lanchois, elle est créatrice de contenu, de solutions holistiques et naturelles. Ses posts, ses podcasts et ses vidéos sont pleins de bienveillance, de conseils. Elle aborde le sujet du sport, de la nutrition, du bien-être. Elle a créé il y a plusieurs années sa cure détox pour elle-même. Il faut savoir qu’elle a fait des études dans le domaine et donc elle sait de quoi elle parle. Il est recommandé de faire une cure à chaque changement de saison, pour éliminer les excès, métaux lourds que l’on a ingérés.

C’est une cure qui est adaptée aussi bien au végétarien, végétalien et omnivore. Les recettes sont cependant sans gluten, sans lactose et sans sucre mais pas sans plaisir loin de la.
La cure vise à nettoyer les organes émonctoires qui sont : les reins, le foie, les intestins, la peau et les voies biliaires. Le but est de retrouver une peau plus éclatante, sans boutons, d’avoir des jambes moins gonflées, des nuits plus réparatrices, une perte de poids facilités, d’avoir plus d’énergie, moins de ballonnements et moins de pulsions alimentaires.

Le programme dure 3 semaines, chaque semaine va nettoyer d’autres organes. La première semaine est la phase dépurative ou la semaine clean qui va nettoyer les intestins, le foie et les voies biliaires, on nettoie les excès. Puis la semaine balance, la phase alcanisante, antioxydante, où on va détoxifier son corps des métaux lourds. Et pour la dernière semaine la beauty, on va prendre soin de notre peau en la rendant plus éclatante, et drainant plus. 

Mes objectifs étaient de perdre un peu de poids, mais pas seulement. Malgré les enfants, j’ai un sommeil qui n’est pas réparateur, je me levais quasiment tous les jours fatiguée, épuisée et de mauvaise humeur. J’avais énormément de problème de digestion, de ballonnement que je cherchais à faire partir à tout prix, j’avais parfois l’impression d’avoir encore mon ventre de femme enceinte. J’avais aussi besoin de gérer mes pulsions alimentaires qui étaient très très fréquentes. Le reste pour moi était que du bonus, même si ma peau avait bien besoin aussi d’un coup de boost.

Le début s’est très bien passé, moins de pulsions alimentaires, des plats savoureux, aucune faim entre les repas. Je savais que si jamais j’avais faim, il y avait des collations qui était proposé et qui donnait envie. J’ai découvert de nouveaux plats végétarien, végétalien et omnivore, mais surtout, j’ai découvert que certains légumes que j’appréhendais étaient très bons et qu’ils font partis aujourd’hui de mes plats.

Il faut savoir que j’ai toujours été très difficile au niveau alimentaire, les légumes, c’est encore pire. Je me suis forcé, car je suis une adulte et si c’est bon pour moi et pour mon corps, je peux faire un effort. Bien sûr mes enfants ont suivi plus ou moins le même régime que moi, mais eux je ne les force à rien, s’ils ne veulent pas ba ils ne mangent pas et reçoivent autres choses. J’ai été traumatisée de devoir manger des aliments qui me dégoûtait au plus haut point. 

Je n’ai pas mangé pendant plusieurs jours ou pas grand-chose et du coup, on arrivait à la fin du programme. 
Cependant, je n’ai pu faire que 2 semaines sur 3, car la gastro s’est invitée à la maison et chez moi. Je n’ai pas mangé pendant plusieurs jours ou pas grand-chose et du coup, on arrivait à la fin du programme. Je compte bien sur recommencer au mois de juin pour la cure body détox été. 

Et j’ai juste trop hâte d’y arriver.